Qui sommes-nous ?

Lettre du président de la SFTAG

Les membres du bureau

Notre histoire

La SFTAG a été créée en 2007 à l’initiative du Pr A. Franco et
du groupe « Gérontechnologie » de la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie (SFGG) avec laquelle elle conserve des liens étroits.

Bâtie dès l’origine sur la cohésion de nombreux experts, accompagnée de grands acteurs industriels, elle a su des groupes d’éthique, des manifestations dans toute la France lors de ses Journées Annuelles.

Depuis 2019, elle est présidée par Abdelaziz DJELLAL, Directeur de la plateforme télé-gérontologie et enseignant à la faculté de Médecine Paris XIII.

Approche et Missions de la SFTAG

Elle travaille sur les domaines des technologies, du vieillissement et de l’autonomie. Elle a pour but :

  • de favoriser les liens entre toutes les disciplines œuvrant sur ces domaines
  • de faciliter la recherche, la formation et l’information sur les technologies liées à l’autonomie ; de promouvoir des solutions partagées visant à maintenir ou développer la sécurité et la qualité de vie des personnes de tout âge et d’actualiser les activités et métiers du soin et de l’accompagnement des personnes fragilisées.

Le domaine d’investigation de la SFTAG concerne les nouvelles technologies de l’information et de la communication, de la mécanique et de la mécatronique appliquées aux situations de vieillissement et de handicap au regard de l’autonomie des personnes concernées et des différents acteurs de l’écosystème.

SFTAG en Vidéo

mettre la nouvelle vidéo et faire les correction au retours de christophe

Lettre du président de SFTAG

Chères amies et chers amis,

Nous savons tous que le vieillissement de la population en France et dans le monde est

un enjeu majeur avec un impact sociétal, économique, sociologique et politique certain.

Le tournant que constitue l’arrivée des nouvelles technologies doit être absolument pris en compte par toutes les composantes de notre société : jeunes, actifs, séniors, personnes âgées dépendantes, personnes en situation de handicap, aidants familiaux ou professionnels, nos élus et toute autre partie prenante.

Par conséquent, la SFTAG continue de s’approprier, comme l’ont fait ses fondateurs, la question de l’application du numérique à la grande dépendance des personnes âgées et à celle des personnes en situation de handicap.

Ma conviction profonde est que les technologies du numérique appliquées au vieillissement et handicap ainsi qu’à la santé peuvent jouer un rôle majeur dans le maintien à domicile et la qualité de vie des personnes âgées dépendantes.

L’objectif de la SFTAG est d’apporter son regard d’expert, avec toutes les compétences qui la composent, sur les innovations et nouvelles technologies, à destination des personnes vulnérables (personnes âgées dépendantes ainsi que ceux en situation de handicap) et ce, sous le signe de l’éthique.

Notre vision est de :

  • Permettre d’éviter la fracture numérique avec une population âgée dont celles qui sont fragiles et vulnérables,
  • Faire face à l’évolution très rapide des nouvelles technologies qui bouleversent notre secteur avec toute l’organisation de la santé et du soutien à l’autonomie
  • Accompagner les usages sur les toutes les formes de fractures numériques avec une population âgée dont celles qui sont fragiles et vulnérables
  • Faire face à l’évolution du numérique et des nouvelles technologies de communication massivement utilisées qui bouleversent notre secteur, toute l’organisation de la santé, la prévention et la vie sociale
  • Comprendre les changements d’appropriation des nouvelles solutions technologiques par les personnes, pour apporter un soutien humain à l’autonomie

Notre démarche consiste dans la création de trois collèges d’experts afin de créer un pont entre eux, et composés :

  • D’étudiants et de chercheurs,
  • Du monde académique : professeurs, enseignants, médecins,
  • Du monde l’entreprise, des startups, living labs, associations, institutions,

L’action de la SFTAG est d’une part, de s’adresser à la population française, mais aussi à la Communauté Francophone, elle est celle de la science et notre horizon celui de l’éthique. La SFTAG concerne donc les personnes âgées, les aidants, l’ensemble des professionnels de la santé, de l’accompagnement social et des politiques publiques touchant ces personnes, la totalité des branches scientifiques productrices d’instruments d’autonomie, jusqu’à l’économie dont la Silver Economie se veut le fer de lance.

D’autre part, la deuxième action de la SFTAG est de s’ouvrir vers l’extérieur afin d’associer les experts du monde Francophone avec la création à part entière d’un département « ad hoc ».

Bien à vous

Abdellaziz Djellal